Description du Trou des Vents d'Anges (VDA)

Cavité très variée qui comprend en gros cinq parties vraiment différentes et complémentaires:

1/ La zone d'entrée, chaotique, au contact des schistes et des dolomies, présente des parties étroites et ébouleuses et de gros volumes comme la Salle du CPE. Elle offre aussi des zones concrétionnées et des curiosités géologiques comme les affleurements de muscovite. Elle s'achève à -130m sur l'actif.

 

 

 

2/ La zone active est complètement différente de la première et est constituée d'un grand méandre parcouru par un ruisseau pérenne alimenté par plusieurs affluents. Elle débute à -130m. Elle est coupée de quelques ressauts verticaux comme le P 20, on la quitte à -180m mais elle se poursuit jusqu'à -242m par une succesion de puits arrosés jusqu'à un rétrécissement infranchissable.

 

 

 

Les baguettes de gour3/ La zone concrétionnée s'atteint par une lucarne à -180m. Il faut ensuite franchir une faille, passer l'arrivée d'eau des Bains Douches et descendre un P9. La suite est indiquée par un cheminement matérialisé par des petits piquets et des fils. Une succession de salles et de conduits dans lesquels les coulées polychromes dominent ainsi que les aragonites. On arrive ensuite à la Salle des Baguettes dans laquelle se trouvent un des clous de la cavité, les "baguettes de gour", ensemble exceptionnel de concrétions d'origine bactérienne. La visite se poursuit jusqu'à la Salle du Sable, à -230m, lieu idéal pour se reposer et se restaurer.

 

4/ Les trémies constituent un secteur complètement différente du reste de la cavité. Il s'agit d'une zone très chaotique constituée en fait d'un énorme empilement de blocs, appelée trémie. Celle-ci est énorme et offre la rare particularité de pouvoir être entièrement parcourue et ce sur 130m de dénivelée ! 100m de descente au milieu de blocs parfois énormes et souvent constellés de fins cristaux nous amène -335m sur l'actif. 30 m de montée à partir de la salle du sable donnent accès au sommet d'un gros vide, haut de la trémie qui constitue la plus grande salle de la cavité, la Salle des Tuniques Bleues, à ne pas manquer.

5/ L'actif constitue la dernière partie de la cavité, elle est empruntée par un actif pérenne de quelques litres par seconde de débit qui coule dans un grand méandre. On peut le suivre sur 50m en amont et 400m en aval jusqu'à la cote -344m.

Au mois de février 2009, le développement total de la cavité est estimé à 5 600m et sa dénivellation atteint 350m (-344; +6).

 

 

Plan VDA

Coupe VDA

23 votes. Moyenne 4.65 sur 5.

Commentaires (3)

1. BES 11/12/2014

Les écoulements de Peyre Male ont été tracés et rejoignent bien Le Pestril en passant par Cabrespine. Mais ils ne passent par les VDA. Les débits ne sont pas compatibles,les altitudes non plus et nous voyons bien que dans les VDA, les écoulements proviennent des reessuyages très localisés des schistes.

2. Tarrisse André 10/12/2014

Simple suggestion STOCHE- ....Et si les Ecoulements Souterrains au fond de l' Aven des" Vents d' Anges " provenaient de la perte du Ruisseau de " Peyremale " ??
( ...à démontrer ?!!).

3. Sylvain (site web) 25/11/2010

Nous avons eu l'occasion de visiter cette magnifique cavité il y a pas une semaine et on est encore tous sur un petit nuage spéléologique....

Merci à Stoche de nous avoir servi de guide et de professeur !

Cette cavité est vraiment très sympa, elle réunit tous les aspects de la spéléo (« étroitures » puits méandres grand volumes concrétions…) et les concrétions y sont très bien préservées (j'espère qu'aucun sagouin ne viendra les saloper... )

Nous y retournerons c'est certain...

Sylvain
Spéléo Club de Touraine.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau